Le Projet Andy, 1996/2002

Commencé en 1995, le projet Andy est un work-in-progress dans lequel un mannequin de réanimation, appelé Andy, est le protagoniste de différentes situations de confrontations. Andy (nom commercial du mannequin) n’a pas d’identité fixe, ses yeux sont clos (sans regard), il est sans âge. Oscillant entre le féminin et le masculin suivant le point de vue que l’on porte sur lui (l’éclairage), Andy est la métaphore d’une identité précaire, nomade, en permanente attente d’un commencement possible. Autre absolu, en quête de devenirs potentiels, le mannequin Andy est un objet-outil qui me sert à aborder les questions du double et de l’altérité.